Fabriquer un Koinobori :porte bonheur – tradition japonaise

Le Koinobori est un porte-bonheur japonais très célèbre qui plane à l’extérieur des maisons dans tout le pays durant les mois d’avril et de mai. Cet objet dont la signification littérale est « banderole de carpes » est en réalité un cerf-volant fabriqué dans le but de célébrer le jour des enfants.

C’est un événement traditionnellement célébré au Japon au début du mois de mai. La perpétuation de cette belle tradition passe absolument par la fabrication du Koinobori. Avec ce mini-guide, apprenez tout ce que vous avez besoin de savoir pour comprendre et fabriquer vous-même cet accessoire.

Le Koinobori : qu’est-ce que c’est ?

Au Japon, le 05 mai est la date choisie pour célébrer le Kodomo no Hi, la fête des enfants. Cette fête nationale a été instaurée non seulement pour célébrer et mettre à l’honneur les enfants, mais aussi pour montrer aux mères, toute la reconnaissance qui leur est due par la nation japonaise.

Un symbole incontournable de cet évènement est la suspension de Koinobori, des cerfs-volants porte-bonheur à forme de poisson (la carpe en l’occurrence), en face des maisons. La signification traditionnelle de ce symbole réside dans les couleurs et les tailles des différents Koinobori en suspension.

Le plus haut placé des cerfs-volants est généralement de couleur noire et il s’interprète comme étant la représentation de l’autorité paternelle. Celui qui vient juste en dessous doit être de couleur rouge. Il est placé pour la mère qui seconde le père dans le foyer.

Le nombre de Koinobori qui suivra correspondra au nombre d’enfants que compte la famille. La couleur variera en fonction de chaque enfant et la taille sera proportionnelle à l’âge d’un enfant. La fabrication d’un Koinobori n’est pas bien compliquée et les objets nécessaires pour le réaliser sont à la portée de tous.

Le matériel entrant dans la fabrication du Koinobori

Pour fabriquer le Koinobori, il faudra utiliser :

  • un tissu ou linge de couleur blanche ;
  • un ciseau ;
  • du carton ;
  • du ruban ;
  • de la colle pour tissu.

Il faut également de la peinture à textile, une chaînette et un perforateur. Une fois que tous ces outils sont réunis, le processus pour fabriquer le Koinobori peut être entamé.

Lire cet article  Comment organiser sa chambre d'ado ?

Les étapes pour la fabrication du Koinobori

Pour commencer, faites deux coupes superposables en forme de poisson dans le tissu en faisant attention à ce que les angles ne soient pas trop vifs. À l’aide de la peinture pour tissu, dessinez l’œil du poisson sur un côté de chaque tissu découpé et ensuite les écailles.

Ensuite, il vous faut attendre que la peinture sèche avant de mettre de la colle sur les bords (supérieurs et inférieurs) du côté peint d’un des morceaux de tissu découpé. Attention à ne pas en mettre sur la bouche et la queue du poisson afin de laisser une place au passage de l’air.

L’étape suivante revient à prendre le second morceau de tissu et coller les deux parties peintes l’une sur l’autre. Dès lors, vous devez attendre que la colle sèche.

Comme on le fait pour les chaussettes, retournez le poisson de l’intérieur vers l’extérieur. Découpez un cercle dans le carton de sorte qu’il puisse entrer dans la bouche du poisson et lui donner une forme plus ronde. Cette opération peut être répétée plusieurs fois jusqu’à obtenir la bonne taille de cercle.

Une fois la bonne taille trouvée, découpez un cercle plus petit à l’intérieur du grand cercle afin que l’air puisse circuler. Insérez le grand cercle aéré dans le poisson et percez un petit trou aux extrémités de la bouche afin d’y attacher un fil pour l’accrocher. Voilà, votre Koinobori fait maison est prêt !

En somme, on peut retenir que le Koinobori est un cerf-volant porte-bonheur à l’image d’un poisson : le carpe. Celui-ci est un symbole d’une importance culturelle au Japon. Il est en effet placé devant les maisons et flotte dans les airs du mois d’avril au mois de mai.

Le but de cette pratique est la célébration due la fête des enfants qui est une fête nationale annuelle célébrée le 05 mai. La fabrication de ce porte-bonheur est assez aisée. Il suffit de suivre les étapes énumérées dans ce guide.