A quel âge parle un bébé ?

En attendant ce premier vrai mot, votre bébé assimile tout ce que vous dites et saura bientôt comment exprimer quelque chose en retour. La vocalisation et l’expérimentation verbale de votre bébé peuvent sembler aussi adorables qu’absurdes. Cela passe par des roucoulements aux grognements en passant par les combinaisons chantantes de voyelles et de consonnes. Soyez sans crainte, un jour vous l’entendrez : le premier vrai mot. À 9 mois, il (votre bébé) commencera probablement à enchaîner les sons « ma-ma » et « pa-pa-pa ». Il ne saura pas nécessairement ce qu’ils signifient. Toutefois, lorsque ces sons commencent à se transformer en mots ayant un sens, c’est une étape généralement plaisante. Beaucoup de parents en tirent une grande satisfaction. Découvrez le processus ici !

Quand les bébés commencent-ils à parler ?

Les bébés commencent à parler entre 9 et 14 mois. Parler ici, signifie qu’ils essaient de s’exprimer avec des mots ayant un sens. Cependant, ils commencent à apprendre à parler juste après leur naissance, principalement en vous regardant et en vous écoutant, vous et les autres.

Voici une chronologie de la progression typique de la parole de bébé :

À la fin du 4ᵉ mois

Dès la naissance, les bébés écoutent les mots et les sons qui les entourent. Ils commencent alors à se faire une idée sur leurs sens. C’est la première étape de l’acquisition du langage.

À 4 mois, votre bébé va probablement babiller ou même copier certains des babillages qu’il vous a entendu faire. Ses cris peuvent également sonner différemment selon qu’il a faim, qu’il est fatigué ou qu’il souffre.

À la fin du 6ᵉ mois

Vers l’âge de 6 mois, votre bébé comprend que les sons qu’il entend tous les jours comprennent des mots individuels. Il peut même comprendre quelques-uns d’entre eux. C’est le cas de son nom et les noms d’autres personnes et d’objets familiers. Il peut également émettre des sons lui-même et enchaîner quelques voyelles lorsqu’il babille. Sur la liste de ces voyelles, il y a : « ah », « eh », « oh » et « ih ». Des consonnes comme « m », « k » ou « b » peuvent également apparaître.

À la fin du 9ᵉ mois

À cet âge, votre bébé commence à expérimenter ses propres sons, y compris certains d’une longueur impressionnante. C’est le cas de : « ma-ma-ma-ma-ma-ma » et « pa-pa-pa-pa-pa-pa ».

Il peut également commencer à imiter les sons et les gestes des autres. Il comprendra alors ce que signifie « non ». Ainsi, il pourra s’arrêter d’avancer s’il entend “non”. Ce sera valable même si ce n’est pas à lui que le message est adressé. Tout cela le rapproche, jour après jour, de son premier vrai mot.

À la fin du 12ᵉ mois

À 1 an, votre enfant peut probablement dire au moins un mot comme « maman », « papa » ou « tape ». Il peut également essayer de dire les mots qu’il vous entend dire. Il peut aussi changer le ton de ses mots. Tout cela commencera à ressembler à un vrai discours !

Quand les bébés disent-ils leur premier mot ?

Les bébés prononcent souvent leur premier mot vers l’âge d’un an. Cependant, cela peut varier d’un enfant à un autre. Certains bébés parfaitement normaux ne disent pas un mot reconnaissable avant 18 mois. A contrario, d’autres commencent à communiquer par des sons de mots dès 7 mois. On retient sur cette liste : « ba-ba » pour au revoir/Bye-Bye, bouteille ou balle et « maaa » pour maman, manger.

« Papa » semble être un peu plus facile à dire pour les bébés que « ma-ma ». Alors, ne soyez pas surpris si c’est le premier « vrai » mot de votre bébé. D’autres premiers mots populaires incluent « bye-bye » et vers l’âge de 18 mois, « non ».

Comment apprendre à parler à votre bébé ?

La meilleure façon d’aider votre bébé à prononcer ses premiers mots est de lui parler. Votre bébé sera impatient de capter vos signaux verbaux.

Discutez avec votre bébé

Racontez votre journée lorsque vous habillez votre bébé. Dites-lui ce que vous faites lorsque vous préparez le dîner, marchez dans la rue ou travaillez. Prononcez les noms des objets et des personnes. Faites la lecture à votre bébé en lui montrant les objets et leurs noms sur les images qu’il voit. Si en plus des images, il peut avoir droit à des jouets représentatifs des objets, des animaux, c’est encore mieux. Pensez aussi aux autres équipements de votre quotidien.

Posez des questions, tenez des conversations unilatérales et écoutez s’il répond. Lorsqu’il vocalise, assurez-vous de sourire, d’établir un contact visuel et de lui montrer que vous l’écoutez. Il sera encouragé par votre attention et ravi de réessayer.

Parlez lentement et clairement

Concentrez-vous sur des mots simples. En cela, ralentissez le rythme lorsque vous feuilletez un livre d’images. Expliquez dans un langage clair et simple ce que vous faites lorsque vous remettez le livre sur l’étagère. Cela aidera votre enfant à comprendre et à se concentrer sur des mots individuels.

Utilisez des noms plutôt que des pronoms. Dans la mesure du possible, nommez les personnes dont vous parlez plutôt que d’utiliser le raccourci d’un pronom. Dites plutôt : « C’est le café de maman » ou « Voici le chien de Sarah ». Ce sont des expressions à la fois plus claires et plus faciles à comprendre pour les bébés. Cela est nettement que les expressions comme : « C’est mon café » ou « Voici votre chien ».

Par ailleurs, chantez, jouez, parlez avec des rimes. Votre bébé pourra acquérir de précieuses compétences linguistiques à partir de là. Choisissez des rythmes simples puis des répétitions de comptines et de chansons.

Faites beaucoup de répétitions

La répétition est nécessaire dans ce processus. Dites les choses non pas une, mais deux fois. Chantez les mêmes chansons encore et encore. Pointez du doigt le même pot de fleurs à chaque fois que vous le croisez dans la rue. Toute cette répétition, aussi ennuyeuse que cela puisse vous paraître, est incroyablement utile pour l’enfant. En effet, cela aide à renforcer sa compréhension du sens qui est réellement lié à un son, à un mot. En d’autres termes, il saura ce que les mots individuels signifient vraiment.

De quoi ne pas s’inquiéter ?

En ce qui concerne la parole, l’enfant peut faire des erreurs au début. Il peut commencer à utiliser des mots sonores comme « léi » pour « lait » ou « cha » pour « ça » (comme dans « Je veux ça ! ») dès l’âge de 7 mois. De même, il pourrait ne pas commencer à dire des mots ou des sons de mots avant 18 mois.

Croyez-le ou non, il est tout aussi approprié d’entendre les premiers mots d’un enfant dans cette tranche d’âge. Chaque enfant se développe à son rythme. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter d’un retard apparent de la parole. Avant ses 18 mois, rien n’est encore tard.

Quand faut-il demander l’avis d’un médecin ?

Si vous remarquez l’un des signes suivants chez votre bébé, il sera idéal de consulter votre pédiatre :

  • ne pas babiller entre 4 et 7 mois,
  • ne faire que quelques sons ou gestes à 12 mois,
  • ne pas dire des mots simples comme « ma-ma », « ba-ba » ou « pa-pa » entre 12 et 15 mois,
  • ne pas comprendre des mots simples comme « non » ou « stop » à 18 mois.

Ces signes peuvent parfois être des indices pour annoncer un problème. Le diagnostic du pédiatre portera alors sur plusieurs éléments.

Perte auditive

La perte auditive ou difficulté auditive peut survenir à la naissance ou se développer pendant la petite enfance. S’il y a des antécédents familiaux de perte auditive, parlez-en à votre pédiatre. Les problèmes d’audition peuvent empêcher les enfants d’apprendre à parler. Votre pédiatre peut être en mesure de traiter une perte auditive légère. Cela peut résulter par exemple, d’un liquide qui s’est accumulé dans l’oreille interne. Le pédiatre peut aussi vous orienter vers un ORL (spécialiste de l’oreille, du nez et de la gorge).

Retard de langage

Les retards de langage touchent environ 1 enfant sur 5, selon l’American Academy of Pediatrics (AAP). Parfois, ce retard n’est que mineur et peut se résoudre avec un peu d’attention supplémentaire. Là, c’est le parent ou le soignant qui aura la plus grande responsabilité. Dans d’autres cas, les enfants peuvent bénéficier d’un suivi assuré par un orthophoniste.

Autisme

L’autisme, un trouble du spectre (également appelé trouble du spectre autistique ou TSA), peut entraîner des retards sociaux ou linguistiques. Informez votre pédiatre si votre enfant ne répond pas à son nom à 9 mois. Alertez aussi le spécialiste si l’enfant ne vous regarde pas dans les yeux lorsque vous lui parlez. En général, plus tôt un retard de parole est détecté, plus vite, vous pourrez y remédier.

Quelle est la prochaine étape pour votre enfant après les premiers mots ?

Bien avant qu’il ne prononce ses premiers mots, votre bébé apprendra à comprendre les sens de ces mots. Cependant, comprendre les concepts et les instructions prendra un peu plus de temps.

Quand ils sont près de leur premier anniversaire, la plupart des tout-petits peuvent commencer à suivre des commandes simples. Il comprendra des ordres comme : « donne-moi ça » ou « pose ça ». Toutefois, ces ordres doivent être émis étape par étape. Le vocabulaire de votre tout-petit commencera probablement à exploser vers le 18e mois. Ainsi, il pourrait enchaîner quelques mots à l’âge de 2 ans.

Chaque bébé se développe à son propre rythme. Cependant, si vous avez des inquiétudes quant à son développement, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre le plus tôt possible. Alors, en tant que parent, vous savez désormais à quoi vous attendre concernant l’âge à partir duquel votre enfant commencera à communiquer par des mots.